Retour

Sauveteur secouriste du travail

Sauveteur secouriste du travail
Partager

La formation initiale s’adresse à un groupe de 4 à 10 personnes et sa durée est de 14 heures. A partir de 11 participants, la session devra être dédoublée et 2 formateurs seront nécessaires. Aucune formation avec un nombre de participants inférieur à 4 ne peut être acceptée. Si l’entreprise présente des risques spécifiques, le contenu de ce thème et le temps éventuellement nécessaire au-delà des 14 heures sont laissées à l’initiative du médecin du travail.

Théorie et pratique

Programme élaboré par l’Institut National de la Recherche et de la Sécurité (INRS)

 

Etre capable de se situer dans le cadre juridique de son intervention

  • Connaitre les éléments fixant le cadre juridique de son intervention dans l’entreprise
  • Connaitre des éléments fixant le cadre juridique de son intervention en dehors de son entreprise
  • Etre capable de mobiliser ses connaissances du cadre juridique, lors de son intervention

 

Etre capable de situer son rôle de SST dans l’organisation de la prévention de l’entreprise

  • Etre capable d’appréhender les notions de base en matière de prévention pour en situer l’importance dans l’entreprise
  • Etre capable de situer le sauveteur secouriste du travail en tant qu’acteur de la prévention

 

Etre capable de contribuer à la mise en œuvre d’action de prévention

  • Etre capable de repérer les situations dangereuses dans le cadre du travail
  • Etre capable de supprimer ou de réduire, ou de contribuer à supprimer, ou réduire les situations dangereuses

 

Etre capable d’informer les personnes désignées dans le plan d’organisation de la prévention de l’entreprise de la/des situation(s) dangereuse(s) repérée(s)

  • Etre capable d’identifier qui informer en fonction de l’organisation de la prévention dans l’entreprise
  • Etre capable de définir les différents éléments, les transmettre à la personne identifiée et rendre compte sur les actions éventuellement mises en œuvre

 

Etre capable de réaliser une protection adaptée

  • Etre capable de mettre en œuvre les mesures de protection décrites dans le processus d’alerte aux populations
  • Etre capable de reconnaître, sans s’exposer soi-même, les dangers persistants éventuels
  • Etre capable de supprimer ou isoler le danger, ou soustraire la victime au danger sans s’exposer soi-même

 

Etre capable d’examiner la (les) victime(s) avant/et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir

  • Etre capable de reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un (ou plusieurs) des signes indiquant que la vie de la victime est menacée
  • Etre capable d’associer au(x) signe(s) décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre et de le(s) prioriser

 

Etre capable de faire alerter ou alerter, en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise ou l’établissement

  • Etre capable de définir les différents éléments du message d’alerte qui permettront aux secours appelés d’organiser leur intervention
  • Etre capable d’identifier, en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise, qui alerter et dans quel ordre
  • Dans le cas échéant, être capable de choisir parmi les personnes présentes et selon des critères prédéfinis, celle qui est la plus apte pour déclencher l’alerte
  • Etre capable de transmettre aux secours appelés, ou à la personne choisie pour alerter, les éléments du message, en respectant les consignes pour assurer une transmission efficace et favoriser et favoriser une arrivée des secours au plus près de la victime.

 

Etre capable de secourir la (les) victime(s) de manière appropriée

  • Etre capable, à l’issue de l’examen, de déterminer l’action à effectuer, en fonction de l’état de la (les victime(s), pour obtenir le résultat à atteindre
  • Etre capable de mettre en œuvre l’action choisie en utilisant la technique préconisée
  • Etre capable de vérifier par observation, l’atteinte et la persistance du résultat attendu ainsi que l’évolution de l’état de la victime, jusqu’à la pris en charge de celle-ci par les secours spécialisés

 

Moyens pédagogiques

Plan d’intervention et pictogrammes - Aide mémoires SST (ED 4085) - Vidéos de situations d’accident et gestes de secours - Jeu de mannequins RCP adulte, enfant et nourrisson - Défibrillateur de formation - Divers matériels pour la réalisation des simulations, et maquillages - Matériels d’entretien des mannequins et accessoires.

Certaines formations imposent des délais réglementaires de déclaration ou d’ouverture :
- SST initial et MAC SST : ouverture auprès de la CRAM ou CARSAT 15 jours minimum avant le début de la formation



14 heures / 2 jours

Fiche de formation Contactez-nous